mercredi 16 décembre 2015

Les femmes du Clan Murray, tome 2 - La promise des Highlands d'Hannah Howell



 
 
Editeur : Bragelonne ( Milady Romance)
Collection : Historique
Nombre de pages : 456
Date de publication livre : 27.11.2015
Date de publication ebook : 09.12.2015
Genre : Romance historique
Prix : 5.99 - 7.90€
 
 
Sir Diarmot MacEnroy doit se marier. Il choisit alors une épouse fade qui ne risquera pas de perturber sa vie. Mais la cérémonie est interrompue par l'entrée d'une beauté flamboyante affirmant qu'elle est sa femme.
Après avoir longtemps attendu le retour du laird qui l'a courtisée et épousée et qui a disparu du jour au lendemain, Ilsa MacEnroy décide d'aller retrouver celui qu'elle a passionnément aimé. Mais lorsqu'elle apprend qu'une blessure lui a fait perdre la mémoire, elle sait qu'elle va devoir faire face à l'impossible en reconquérant son passé et son coeur...
 
 
 
 

J'ai beau prendre du recul, je n'ai pas - une fois de plus - vue une quelconque femmes Murray.  Oui, on parle brièvement des Murray - homme, again -, mais aucune femme.  Je me pose vraiment la question de savoir si ce titre est vraiment approprié.
 
Enfin ... Peut-être que le tome 3 reviendra sur cette famille ... N'est-ce pas l'espoir que j'ai eu à la fin de ma lecture du tome 1 ? Non, je ne pense pas.
 
En bref. Un an après avoir rencontré Diarmot Mac Enroy, Ilsa Campbell n'a plus de nouvelle de son "époux", ne pouvant supporter cette situation ces frères et elle décident de quitter leurs terres pour rejoindre celle de traitre et découvre non seulement que celui-ci est sur le point de convoler en justes noces et ... a complètement perdu la mémoire !!! N'écoutant que son courage et son amour Ilsa va tout faire pour réveiller la petite flamme dans le cœur de son époux, mais c'est sans compter sur le drame que vie celui-ci depuis le terrible accident dont il a fait preuve un an plus tôt.
 
Une fois de plus Hannah, vous fait passer un bon moment avec ces chères Highlanders, même si je dois dire que j'ai plus sourit avec le petit Odo.  Quelques scènes caustiques viennent jalonner la trame et je me suis demandée si l'auteure ne voulait pas nous donner une autre image de nos chers Highlanders, vu comme de preux chevaliers, toujours muni d'un glaive qu'ils brandissent bien haut, vêtu que d'un tartan et les abdos à l'air libre. Mais ce qui a surtout attiré mon attention, vient du petit sujet traité : l'homosexualité.  Je pense que c'est la première fois que je lis une romance historique ou il est fait mention de ce sujet.  Certes, l'auteure n'entre pas dans le sujet et n'en fait pas son sujet principale, mais celui-ci tient une petite part dans la trame de l'histoire et j'ai bien apprécié cela. Un peu de nouveauté, ça fait du bien et cela a bien-sûr titillé mon intérêt et je me demande si une telle thématique a déjà été abordé en long et en large dans la romance historique ... * En mode enquêtrice *.
 
Les personnages.  Je n'ai pas spécialement accroché au personnage de Diarmot, bien mais sans plus.  Sans oublier le faite que dans la première partie du roman, son discours était si affligeant que je n'ai pas du tout compris pourquoi Ilsa continuait à se battre pour un mec, comme lui.. Peut-être pour les enfants?  Ilsa, femme - vraiment - forte, mais voilà, j'ai dû attendre la moitié de ma lecture pour apprécier son personnage.  On découvre le clan Campbell, dans sa totalité et, je ne serais pas contre un petit SpinOff sur Sigimor, Liam, Tait,... En bref sur les 14 frères de Ilsa sans oublier Nanty !!! Ouf, tout le monde y est !!! Sorry s'il y a des absents. 
 
L'histoire est un vieux classique.  Un jeune homme au prise avec un mal qui le suit depuis près d'un an et qui va s'en prendre au sien, blabla... Mais la petite touch et le bagou incessants des dames de compagnies d'Ilsa m'ont permit de savourer mon histoire.
 
Enfin, petit instant break ... Qui manquait cruellement de Murray * sifflement *


.


 
*******
 
 
UN CLIC ... UNE CHRONIQUE
 
http://queenofreading1605.blogspot.be/2015/03/les-femmes-du-clan-murray-tome-1-lange.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)