jeudi 3 avril 2014

Jane Hunter, tome 2 - Des tourments incessants de Sharon Kena



Couverture : Jane Hunter, Tome 2 : Des Tourments Incessants
 
 
 
Elle le fuit, pourtant il l’attire…
Jane est bien consciente de la nécessité de se tenir loin de Johnny, de venger la mort de sa famille, mais aussi de garder la tête froide ; néanmoins en un regard, un sourire, il la fait fondre et elle perd toutes notions.
Alors que sa conscience mène un combat permanent contre son cœur et son corps, elle reprend sa vie de tueuse. Une vie sans surprise… jusqu’au jour où le Maître apprend pourquoi Shadow est si insaisissable.
 
 
 
 
Tout d'abord, je tiens à remercier les Ed. Sharon Kena pour ce Service-Presse
 
 
Jane, jeune épouse et mère de famille, va à la suite d'une énième dispute avec Shadow, quitter le château de Cove et retourner vivre à Henefer, avec son fils.
 
Alors qu'elle se retrouve sans le sous, Jane va décider de reprendre sa ville de chasseuse en main....
 
A l'inverse du tome 1, celui-ci m'a un peu mis les nerfs à fleur de peau. 
Tout d'abord, Jane qui est considérée comme la chasseuse nr1, va tout quitter et aller vivre avec Shadow - alors qu'elle connait ses terribles secrets-, après un an de vie commune et un bébé, Jane décide de tout plaquer afin de reprendre sa vie d'avant, tout en voulant garder un pied dans sa vie d'épouse -euh, c'est pas compatible -.
Alors, qu'elle se bat avec ses propres démons - je te pardonne ou pas -, Jane va malgré tout continuer à pester contre Shadow - et vouloir le tuer -, tout en baisant le sol foulé par celui-ci.... Paradoxe de dingue.
Certes, on peut comprendre le dilemme de Jane entre son amour de sa famille et celui qu'elle porte à sa  nouvelle famille, mais ces moments de doutes ont trop été tiré en longueur.  A tel point, que j'en suis arriver à douter de son amour pour sa famille, et qu'elle utilisait "cet amour" pour ne pas devoir assumer sa relation avec Shadow.
 
En ce qui concerne le personnage de Shadow, je l'ai trouvé plus effacé dans ce tome-ci, ce qui est assez "compréhensif - car si ça ne tenait qu'à lui, il formerait toujours une joyeuse famille vivant la vie de château-.  J'aurais voulu qu'on entre plus dans les détails du ressenti de Shadow, face à son épouse - je t'aime, moi non plus -  On passe de l'homme qui accepte tout à geste de trop...
 
Je sors de cette lecture avec les "nerfs à fleur de peau",  car l'auteur a su donner au dernière chapitre - voir au dernier paragraphe -, un tel moment de doute ... Que le tome 3 n'est pas de refus... En espérant que la fin du tome 2, ne soit pas la fin auquel on pourrait penser au 1er abord....
 
 
 
Mention
 
Lue dans le cadre du partenariat avec
 
Sharon Kena


Note : 3.6/5



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)