samedi 29 mars 2014

Jane Hunter, Tome 1 - Une passion malsaine de Sharon Kena






 
Lue dans le cadre du partenariat avec les Ed. Sharon Kena
 
 
 
Couverture : Jane Hunter, Tome 1 : Une Passion Malsaine
 
 
 
Jane Hunter est la tueuse numéro un du Maître. Sa mission est très simple : éradiquer les vampires, mais surtout Shadow, l’un des plus terrifiants prédateurs.
Expérimentée et possédant une maîtrise d'elle hors du commun, Jane exerce son métier comme une thérapie pour accepter la mort de sa famille. Elle voue sa vie à sa vengeance et à Shadow qu’elle traque sans relâche jusqu’au jour où elle tombe amoureuse d’un inconnu. Une merveilleuse relation née alors, mais elle n'est pas sans surprise. Celui qui incarne l’homme parfait à ses yeux n’est en fait qu’un monstre sanguinaire… un vampire. Comment poursuivre sa relation avec celui qu’elle aime plus que tout alors qu’elle hait tout ce qu’il est ?
La vérité sur sa nature est dure à encaisser, mais ses prochaines découvertes le seront encore plus…
 
 
 
Je tiens tout d'abord à remercier les Ed Sharon Kena pour ce Service-Presse





L'histoire se passe à Henefer - petite ville de l'Utah -, Jane Hunter est une humaine qui s'est donnée comme mission d'arpenter les rues de la ville afin d'éliminer le pire ennemi de l'Homme : les vampires.
Lors d'une de ces chasses qui va la conduire au "Caprice", Jane va faire la connaissance de Karl.  Qui comme elle cache un terrible secret.
 
L'histoire est bien ficelée, avec une entrée direct dans la relation entre Jane et Karl ... Et quand je dis direct, c'est " du direct" ...
 
En ce qui concerne le cœur de l'histoire qui est raconté sur trois tons - Jane, Karl et Shadow - et bien l'auteure n'y va pas de main morte, entre la relation passionnelle et risqué entre Jane et Karl, leur mensonge, leur découverte.  En passant par les cases suspenses et actions - Jane et Shadow -, je peux vous assurer qu'au bout des 125 pages, vous avez l'impression d'avoir lu un roman de 300 pages tellement l'histoire est prenante... Chapeau !!!
 
J'ai beaucoup apprécié le personnage de Jane, jeune demoiselle qui n'a pas peur de mouiller la chemise.  Certes, ces actes sont digne d'une folle en liberté - combattre des vampires sans armures -, mais elle est tellement fraîche et bien dans sa tête, qu'on n'est sûr qu'elle ne s'est pas nourrit de plomb dans son enfance ...
En ce qui concerne le personnage de Karl, beau ténébreux - Ahhh -, j'aurais souhaité avoir plus de description physique ...
 
Pour conclure, la fin est certes prévisible, mais le point est suspend est tellement lourd, que le tome 2 ne peut être que bien accueilli.
 
 
 
 
Mention


Note : 4/5
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)