samedi 21 novembre 2015

Night Owl, tome 2 - Last Night de M. Pierce

Couverture de Night Owl, Tome 2 : Last Light
 
 
Editeur : Hugo & Cie ( Edition Blanche)
Collection : New Romance
Nombre de pages : 412
Date de publication livre : 05.11.2015
Date de publication ebook :
Genre : Romance contemporaine
Prix : 12.99 - 17€
 
 
 
Last Night est le deuxième volet de la trilogie troublante où un partenariat d'écriture anonyme en ligne se transforme en une obsession passionnée incontrôlable. Matt Sky a disparu. Après une escalade en solo on a retrouvé une grande tache de sang, des lambeaux de vêtements d'alpinisme et la piste d'un animal dans la neige. Matt est présumé mort. Hannah, sa compagne d'écriture et de jeux amoureux sait que Matt est vivant. Après les funérailles de Matt, elle s'installe sur la côte Est avec sa famille. Nate et Seth Sky, les frères de Matt ont trouvé les derniers écrits de leur frère où il raconte les derniers jours de sa vie avec une précision déconcertante et scandaleuse. Seth veut absolument faire d'Hannah sa maîtresse. Cachés dans les bois, Matt et Hannah tentent désespérément de maintenir leur ruse et leur fusion amoureuse, mais leurs mensonges vont obliger Matt à se démasquer pour sauver Hannah qui tente d'échapper aux diffamations de Nate et de repousser les avances de Seth.
 
 
Je tiens - encore - à remercier Olivia des Edition Blanche pour ce BTF Service-Presse
 

Avant-Propos : Donnez-moi ... Un C ... un O ... un E ... U ... R !!! Car le mien s'est barré au bout de cinq minutes de lecture.  Ce n'est pas possible un truc pareil ne PEUT PAS exister ... Comment peut-on encore plus aimer un homme-psychopathe à ce point ?

Le but - général - d'un second opus, est de garder une certaine continuité dans l'histoire, un peu de stagnation, de moment frustrant ... Pas de nous donner l'impression de n'avoir rien lu et de ne pas avoir compris les personnages.  Je me suis vraiment demandée si, j'avais bien lu le précédent tome ou si j'avais juste fait une fixette sur le personnage de Matt.  Je l'ai pris en pitié et enfin de compte il m'a bien eu.  Oui, oui il NOUS a tous pris dans ses filets.
Je m'attendais à tout, mais pas à démarrer l'histoire en perdant ma manucure.  D'ailleurs sur ce point, à qui envoyer la note ? Je venais à peine d'utiliser mon chèque-cadeau "soin après grossesse" gracieusement offert, pour voir tout mon vernis terminé dans ma gorge.  Ca c'est pas cool, mais trêve de plaisanterie - mais ça ne signifie pas que j'ai oublié, juste chaque dossier en son temps -.

 
--> Hannah.  Dans la première partie, je l'ai trouvé fourbe/forte/amoureuse.  Trio mystique, j'en conviens.  Fourbe, car je n'ai pas apprécié les moments qu'elle faisait vivre aux membres de la famille de Matt. Forte car pour les mêmes raisons, il faut avoir les épaules larges pour accepter ce type de situation. Et amoureuse, car il n'y a que l'amour qui peut vous faire perdre un pan de votre identité.  Elle a eu beau brandir le drapeau de l'ultra indépendance, mais son amour pour Matt, l'a trop aveuglé. Même dans sa phase " salop", j'ai eu l'impression qu'elle lui cherchait plus que des excuses et pourtant c'est, elle la copine "trompée".

Les personnages.  Je ne vais point revenir sur mon amour - de dingue - à l'égard de Matt, il m'a conquise même dans ses phases "salop", j'ai cherché une lueur d'espoir. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire ce n'est pas plus ses rapports avec Hannah qui m'ont conquis, mais avec Mélanie - camarade -.  Je l'ai trouvé "gentil-salop" avec elle.  Cette quête de toujours, vouloir, lui plaire le rendait un peu humain et dévoilait - encore - son côté sensible, même s'il a été manipulateur ... D'où le "gentil-salop".
 
J'ai trouvé ce second opus plus addictif, pas seulement d'un point de vue du plaisir charnel entre les héros.  Nooooooooon, le personnage énigmatique qu'est Matt a encore frappé et bien fort.  Il nous a tous eux, sous ses airs de petit oisillon se cache(ait), un être sournois, filou à l'extrême et trop énigmatique.  Car même si l'on apprend le but de son manège - plan ultra sournois - et qui montre son côté nombriliste, je pense qu'on est pas trop entré dans les détails.  C'est une chose de vouloir montrer à autrui, sa peine mais ça n'explique pas tout.  Pourquoi cette volonté ?  Arf !!! J'ai peur de découvrir ce que cela cache vraiment.  Pourquoi tant de mystère autour de son personnage ? Pourquoi nous parler d'un être torturé sans nous dire le fond de cette torture, qu'est-ce qui a cloché pourquoi est-il ainsi à toujours vouloir se rassurer ? Pourquoi cet écart d'amour fraternel entre Nate et Seth ? Non, les bribes ne m'ont pas suffit mais ce n'est que la pointe de l'iceberg. En tout cas j'espère ...

A côté de cela, je reste toujours le séant entre deux chaises en ce qui concerne l'identité de l'auteur(e) : biographie ou pas.  J'ai eu beau secoué mon roman ... Rien n'y fait, je ne sais pas ou l'on nous mène à ça me fruste, assez.
 
Enfin, car il est temps de quitter Matt, pour le moment et prendre pas mal de recul car j'ai beau avoir terminé cette lecture, il y a deux jours.  J'ai toujours l'impression de le sentir s'infiltrer en moi et même si j'aime beaucoup ça, je dois me rappeler que la Messe doit encore avoir lieu et que Matt reste et restera mon énigme de l'année, en plus d'un énorme coup de cœur !!!! Cela va de soi.
 

.
 
 
Lue dans le cadre du partenariat avec
 
 
 
*************
 
UN CLIC ... UNE CHRONIQUE
 
http://queenofreading1605.blogspot.be/2015/10/night-owl-tome-1-long-night-de-m-pierce.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)