samedi 4 avril 2015

Le fourgon de Prague de Frédérique Girard-Ory

 
 
 
Editeur : Baudelaire
Collection : xxxx
Nombre de pages : 270
Date de publication livre : 26.09.2014
Date de publication ebook : xxxx
Genre : Polar, suspense
Prix : 15.50 €
 
 
 
Un casse spectaculaire en pleine rue, des convoyeurs battus froidement à la vue de tous, des millions volatilisés et surtout un mode opératoire qui n’est pas sans rappeler une précédente affaire à l’autre bout de l’Europe.
Avec deux splendides capitales comme terrain de jeu, cette enquête s’inscrit dans la plus pure tradition du polar où les déboires affectifs côtoient les rivalités policières.



Je tiens tout d'abord à remercier les Edition Baudelaire et le Webzine des Rebelles pour ce Service-Presse


 
Avant de débuter ma lecture, j'ai été quelques peu castrée : Commencer un roman avec un prologue qui met en exergue le fait que les héros sont issus d'un autre roman, me fait dire : « Ce roman est un spin-off ».  Mais surtout est-ce que l'auteure va avoir la grâce de ne pas laisser le lecteur dans une situation de grands doutes.
Bon, vous l'avez compris le démarrage fut difficile.
 
Prague/Paris. Deux villes que tout éloigne et pourtant des braquages similaires vont avoir lieu dans ces grandes ce qui obligera les policiers à collaborer afin d'appréhender le (s) suspect (s).
 
J'ai apprécié le chassé-croisé entre ces grandes villes, - sans oublier les multiples arrestations dans les villes limitrophes - et ressentir au fil des pages cette sensation d'avoir un étau qui se referme sur vous-même.  En tant que claustrophobe, j'ai eu quelques moments d'apnées, mais dans l'ensemble j'ai survécu.  Par ailleurs, cette petite enquête met en exergue la participation de la mafia russe, voire d'organisation mondiale.  Certes, on reste dans un cliché, mais dans l'ensemble le rendu est très bien établi et ne parait pas grossier ou fait dans l'exagération, on reste dans quelques chose de plausible, ce qui rend la trame plus attractive.
 
Les personnages sont dans l'ensemble assez fidèles à l'idée que l'on se fait d’un policier/inspecteur.  D'un côté la police de Prague avec Alena, Jana, Tomas et de l'autre l'équipe parisienne avec Michel Tran, Angelina, Emilien.
Comme dis précédemment étant donné que j’ai commencé cette lecture avec une petite appréhension, je m’attendais à quelques coquilles-vides et j’ai été agréablement surprise de ne ressentir aucun moment de doute, au contraire j’ai savouré chaque moment. N’étant pas une adepte des romans polars et autres, je n’ai pas trop stressé et j’ai découvert une plume facile et agréable à lire.  Petite découverte de ce point de vue.
Enfin, agréablement moment de lecture qui ravira tous les amours du genre.
 



Lue dans le cadre du partenariat avec







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)