samedi 31 mai 2014

Ashford Park de Lauren Willig




 
 
 
Juriste dans une grande entreprise new-yorkaise, Clementine a tout sacrifié à sa carrière. A trente-quatre ans, c'est seule qu'elle se rend à la fête d'anniversaire organisée pour les quatre-vingt-dix-neuf ans de sa grand-mère, Addie. Pendant les festivités, Clementine découvre un secret de famille enfoui depuis des années.

Lorsqu'elle arrive à Ashford Park, en 1905, Addie a à peine cinq ans et est orpheline. Bien que son oncle et sa tante lui fassent comprendre qu'elle n'a été recueillie que par charité, elle passe une enfance et une adolescence heureuses auprès de sa cousine, la belle et audacieuse Bea. Quand la guerre éclate, leurs chemins se séparent. Addie s'engage comme infirmière tandis que Bea fait un mariage de convenance. Après un scandaleux divorce, cette dernière quitte Londres pour épouser le petit ami d'Addie, et s'enfuir avec lui au Kenya. Les deux cousines ne se parleront plus pendant quelques années jusqu'au jour où Bea supplie Addie de venir lui rendre visite en Afrique.

Leurs retrouvailles sont de courte durée : Bea disparaît tragiquement lors d'un safari, ne laissant derrière elle qu'une écharpe ensanglantée. Que lui est-il arrivé ? A-t-elle été assassinée, attaquée par des fauves ? S'est-elle enfuie ? Si les retrouvailles avec sa cousine ne furent pas celles qu'Addie espérait, elles lui laissent entrevoir un tout autre avenir.
 
 
 
 
Je tiens tout d'abord à remercier les Edition Presse de la Cité pour ce Service-Presse
 
 
 
1926. Addie, jeune londonienne va à la suite d'un courrier émanant de sa cousine Béa, traverse le monde et la retrouver au Kenya afin de l'aider.  Malheureusement pour Addie cette rencontre va l'a replongé dans ce qu'elle a perdu son amour de toujours : Frederik.
 
New-York 1999.  Marjorie, petite-fille d'Addie va au détour d'une fête de famille découvrir le passé "sombre" de sa famille.
 
L'histoire qui est faite principalement de flash-back sera centré sur Addie, de son passé de jeune orpheline à sa vie au USA.
L'auteur, nous plonge dans les baffons des boites de nuits au bar select des années folles.
 
Malgré la longueur du texte, et quelques fois sa lourdeur, on a envie de connaitre les déboires de cette famille, rempli de lourds secrets. 
Le seul bémol que j'ai eu fut la narration au présent, on est tellement plongé dans le passé d'Addie, que le moment "présent" est plus que secondaire, voir inutile - ce n'est que mon avis -.
 
Ce roman sera un vrai coup de cœur pour les amateurs d'histoire de secret de famille ou autre.  Et pour les autres, je vous invite à découvrir la plume de l'auteur, qui a su taper fort avec ce 1er roman.  Just beautiful.
 
 
 
 
 
 
Mention
 
Lue dans le cadre du partenariat avec
 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)