lundi 29 juin 2015

Quand la mort nous sépare ( Intégral) de LS Ange



 
Editeur : L'Ivre-Book
Collection : La Romance
Nombre de pages : 150
Date de publication livre : xxxx
Date de publication ebook : 07.03.2015
Genre : Romance paranormale, drame
Prix : 1.49€/épisode
 
 
 
 
 
« Ce silence oppressant... Ce sentiment de ne pas exister, de n'être rien… Je ne dors jamais, je reste éveillée jour et nuit à observer la vie des autres, le temps s’étire et n'en finit pas. Je sais que je suis morte depuis des siècles... Je me rappelle... Je donnerais n'importe quoi pour rejoindre la lumière... J'ai tout essayé pour y parvenir. Mais je reste là, entre ces murs, prisonnière de cet enfer.

Timaël est arrivé dans cette maison, dans ma vie, il y a deux ou trois ans, je ne m'en rappelle plus, le temps n'a plus vraiment d'importance pour moi. Ce fut mon rayon de soleil dans les ténèbres... Je l'aime... Plus que tout, je l'aime...
Mais il ne sait pas que j'existe. Ne connaît pas la force de mon amour pour lui... »
 
 
Une agréable série, mais qui m'a semblé à quelques moment tirée en longueur ...
 
En bref. Voilà plus de deux cents ans qu'Adelice erre comme une âme sans peine dans la maison qui l'a vu naitre.  Elle verra passer énormément de monde dans cette bâtisse, et elle ne pourra jamais entrer en contact avec ceux-ci jusqu'au jour ou Timaël, va emménager et lui donner son premier  sursaut sentimental, ce qui ramènera auprès d'elle, Alastor. Un ami qui lui veut du bien...
 
Comme dis précédemment, la série est intéressante, le personnage d'Adélice m'a tout d'abord plu, pas de grande alchimie, mais un "bon personnage" dans la première partie du roman, lorsqu'elle vit auprès de Timaël. Par contre, j'ai eu un peu de mal avec celle-ci dans la seconde partie, lorsqu'Alastor entre dans sa vie.  J'ai bien compris son propos, ses angoisses et autres, mais ces nombreux soliloques, et sa manière de tirer en longueur les dialogues m'ont un peu assommé !!! J'ai eu envie d'entrer dans ma liseuse, afin de lui faire sortir les bons mots de la bouche !! GGRRR !!! Quel torture.  Timaël, m'a touché du début à la fin et je regrette énormément de ne pas avoir pu le suivre, dans sa phase de reconstruction. Tout comme, Timaël, Alastor m'a plu. J'ai tout d'abord cru que c'était un marabout et lorsque l'on apprend son identité, on a juste envie de creuser son personnage. Même si le couperet tombe assez vite, j'aurais tant voulu que l'auteure s'intéresse plus à son personnage, il a trop été survolé à mon sens.  Dommage, dommage. Vivre autant de temps et n'avoir droit qu'à quelques bribes - précis et circoncis - le concernant m'a fait un peu enragé. 
 
Je ne suis pas une adepte du fantastique et autres dérivés.  Et je dois dire que je me retrouve le derrière entre deux chaises.  D'un côté je suis ravie que l'auteure n'ait pas tiré la trame en longueur, car du point de vue d'Adélice je commençais un peu à décrocher et d'un autre côté, j'aurais bien souhaité  qu'en plus du dernier chapitre,- plus que nécessaire - on nous donne ne fut-ce qu'un chapitre supplémentaire sur Alastor. Lui, je l'ai bien aimé, et ce peu importe ses actions.
 
Pour ce qui est de l'auteure, que j'ai découvert via sa série " De toute mon âme", elle nous fait une très belle reconversion, tout en gardant sa matière de base : le drame et l'Amour.  Encore une très belle fusion.
 
Enfin, petit instant break bien plaisant ... Même si je n'aurais pas dit non à un petit bonus consacré à Alastor !!!
 
 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)