lundi 30 mars 2015

Crossfire, tome 4 - Fascine-moi de Sylvia Day

Crossfire Fascine-moi  Sylvia Day
 
 
 
Editeur : J'ai Lu ( pour Elle)
Collection : Best
Nombre de pages : 448
Date de publication livre : 18.02.2015
Date de publication ebook : 18.02.2015
Genre : Romance contemporaine, erotisme
Prix : 9.99 - 14.90 €
 
 
 
 
 
Je voulais être son refuge, mais il n'avait nul besoin d'abri contre la tempête ; il était la tempête.
Loin de resserrer nos liens, le serment que nous avions échangé avait rouvert de vieilles blessures, mis à nu la souffrance et la peur, tiré de l'ombre des ennemis pleins de rancœur. J'ai senti Gideon m'échapper, mes pires frayeurs sont devenues réalité, et mon amour s'est trouvé si durement éprouvé que j'en suis venue à douter de mes propres forces.



 
Je tiens tout d'abord à remercier les Edition J'ai Lu et Place to be pour ce Service-Presse
 
 
«  Je m’attendais pas à ça … ».  Voilà, ma première impression après avoir refermé mon bouquin.  Non, là, je la joue soft.  J’ai pris du recul car ma première impression était plus critique.
Avant-propos : Avant de commencer la série Crossfire – car on ne peut définitivement plus parler d’une trilogie -, je ne souhaitais pas me lancer dans l’aventure.  J’étais encore dans les lymbes de ma rencontre Grey, et je ne savais pas qu’il était possible – à cette époque – d’avoir plusieurs amants livresques, sans que cela ne perturbe la relation précédente.  Je me souviens avoir été conquise après trois chapitres, d’avoir mis ma lecture de côté en attendant d’avoir le second opus entre les mains pour l’apprécier à sa juste valeur.  Lorsque le « dernier » tome est sorti, j’avais pas mal d’appréhension, d’un côté j’avais hâte de savoir comment Sylvia allait mettre un terme à sa trilogie et de l’autre, je ne souhaitais pas quitter Eva et Gidéon comme ça, en pleine thérapie.  De ce faite j’ai été agréablement surprise de me rendre compte que le tome 3, n’était pas réellement une fin, mais je me suis dit que ce tome-ci allait mettre un terme à la série et bien non … Et là, ça commence à faire long.
J’ai apprécié ma lecture car … Quel plaisir de retrouver Eva et Gidéon, notre duo de cœur écorchés, traumatisés dans leur prime jeunesse, et qui sont passés si rapidement de jeunot à adulte.  Leur état d’âme et leur combat personnel m’avait un peu manqué. Même si j’avais oublié le fond du problème, dans les grandes lignes tout y était.  Par ailleurs, j’ai apprécié d’entrevoir Cary, ce petit boute-en-train, qui se bat encore chaque jour avec ses démons personnels et sa/ses relations amoureuses.  Voilà le côté positive de ma lecture.
J’ai moins apprécié ma lecture à cause de cette redondance à chaque chapitre.  Soit la série a toujours été écrite dans le même canevas et je n’avais rien capté ou bien, Sylvia n’avait rien à dire, à nous mettre sous la dent, car lire à tout bout de champ que Gidéon est parfait et qu’un simple sourire arrive à décrocher la petite culotte d’Eva, - sans oublier tous ces monologues – c’est vraiment trop lourd.  J’ai eu à un moment une lecture verticale, car c’était trop lord et fatiguant.  C’est simple si on retire tout ça, et bien il  nous reste un roman de grosso modo 200 pages.  C’est dur, mais c’est tellement vrai.  Je n’ai apprécié ma lecture que vers la fin, quand on entrait – enfin – dans le sujet de leur problème personnel.  Oui, Gidéon est un grand possessif qui se bat, comme un fou pour Eva – au point de commettre l’irréparable -, oui Gidéon a encore quelques problèmes – troubles de sommeil – qu'il doit - encore - combattre, mais toute cette phase a été vite dit, vite balayée sous le tapis. 
Je me suis un peu ennuyée durant ma lecture. J’étais déjà sur le départ à la fin du 3ème opus – psychologiquement c’était la fin -, mais là, je sors d’une lecture parenthèse qui ne m’a rien appris et qui n’a pas forcément fait avancer le schmilblick.  Je suis déçue. J’en attendais ENORMEMENT de cette lecture, et pour le coup, Sylvia t’a loupé le coche et, je ne sais pas si je serais encore là pour les tomes suivants – au vu de l’avancer, je m’attends à quelques tomes -.  Oui, je les lirais ça serait mentir, de dire le contraire.  Mais la magie n’est plus et je suis tres tres triste.
Enfin, lecture qui se termine dans un état mi-figue mi-raisin, mi- déception. 
 
 
Lue dans le cadre du partenariat avec
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)