vendredi 6 juin 2014

Black Diamond, tome 1 - Visions mortelles de Sandra Paillard





Couverture de Black Diamond - Visions Mortelles - Tome 1
 
 
 
Auteur : Sandra Paillard
Edition : Sharon Kena
Collection :
Nombres de pages : 228
Parution livre : 31 janvier 2014
Parution ebook : 15 avril 2014
Prix : Entre 6€ - 16€
Thème : Bit-lit, vampire, amour
 
 
 

 
Sarah, dix-sept ans, mène une existence compliquée. Orpheline et fugitive, elle est en plus clairvoyante. Le passé, le présent, l’avenir, rien n’a de secret pour elle ; sauf Black Diamond. La bourgade du Dakota semble l’appeler et lui montre un garçon, mais pas son visage. Elle sait que le seul moyen d’interrompre ce harcèlement psychique est de comprendre sa raison d’être.
Lorsqu’elle détecte chez James Drake, un lycéen de son âge, des dons paranormaux très puissants et découvre dans la foulée que pendant des décennies, la commune a déclaré dix fois moins de décès que la famille fondatrice, elle s’interroge. Et si c’était James qui l’avait attirée ici et qu‘il s‘agissait d’un piège ? Cependant, quel rapport peut-il bien y avoir entre un garçon de dix-huit ans et des morts survenues un siècle auparavant ?

Cette enquête lui fera entrevoir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence et la mènera loin, très loin sur le chemin de sa destinée.
 
 
 
Je tiens tout d'abord à remercier les Edition Sharon Kena pour ce Service-Presse
 
 
 
ATTENTION CHRONIQUE AVEC UN GRAND RISQUE DE SPOILIAGE !!!!!
 
Pourquoi cet avertissement et bien sans elle ma chronique n'aurait pas de sens.  Je m'explique... Je n'ai absolument rien contre l'inspiration entre auteurs, mais quand l'inspiration va au-delà du supportable, je dis NON !!!
 
Pour ce qui est de la trame de l'histoire, le résumé est plus qu'explicatif. Par contre ce qui m'a vraiment dérangé durant la 1ère partie du roman révèle de cette sensation continue de "déjà-vu".  Je ne dirais pas que la source d'inspiration plus que flagrante est le précurseur dans ce type de roman, mais je pense que certains détails auraient pu être modifiés - ne pas aller jusqu'à nous présenter le MEME plat à la cafet' -.  Cette lecture fut assez périeuse car, j'ai vraiment décroché sur le fond de l'histoire, on sent que l'auteur tente de donner une trame de fond, des dialogues différents.  Mais de manière générale c'est, et ça reste du "déjà-vu".
 
Je ne blâme aucunement l'auteure, car comme dit précédemment, tout auteurs a été inspirés par un autre auteur, mais quand on frôle la ressemblance c'est assez frustrant en tant que lecteur.
 
Les personnages dans l'ensemble sont attachants : Sarah, jeune orpheline de mère - fraichement émancipé -,  a la capacité de voir le passé et le présent.  L'héroïne est attachante, car malgré son jeune âge, et son passé, elle garde une certaine fraicheur et une grande lucidité face au évènements qui jalonnent sa vie. 
James, jeune ténébreux et "dans la fleur de l'âge", pour lui l'attachement a été assez difficile. Son discours "oui/non", m'a un peu blasé et venant d'un homme, j'ai trouvé ça fort de café !!!
Pour les personnages secondaires : La famille Drake avec papa, maman, et les frères et sœurs...adoptés - .. -.  Même s'ils restent agréable de découvrir ces personnages et je remercie l'auteur de ne pas avoir lésiné sur la phase présentation - car ça aurait fait tâche de ne pas les connaitre -,  ça reste une fois de plus du "déjà-vu".
 
Bon ça c'était pour la phase... Coup de gueule ... Maintenant "femme, reste femme" ... J'ai adoré l'histoire .. QUOI !!! Oui, vous avez bien lu. J'ai bien écrit la "1ère partie du roman", car la seconde - quand j'ai cru abandonné -, était juste agréable à lire.  On assiste à l'évolution de Sarah au sein de cette famille particulière, et son amour naissant est "just too much".  Je ne dirais pas que j'ai souris comme un benêt en lisant cela, mais bon c'était agréable.
 
 
Enfin, malgré un début plus que dubitative, le roman reste dans les grandes lignes un bon petit moment de lecture... Avec une apothéose .. "Déjà-vu" :)
 
 
 
 
 
 
 
 


 


 
 
Lue dans le cadre du partenariat avec
 
 
 




 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)